Midway
1 7 5
5

Midway

É.-U. 2019. Drame de guerre de Roland Emmerich avec Ed Skrein, Patrick Wilson, Woody Harrelson. Au lendemain de l'attaque de Pearl Harbor en décembre 1941, les Américains entrent en guerre et affrontent les Japonais dans l'atoll de Midway, au milieu de l'océan Pacifique. Scénario plus informatif et complexe que la moyenne du genre. Réalisation efficace abusant de clichés et d'images d'Épinal. Effets numériques inégaux. Interprétation correcte, sans plus. (sortie en salle: 8 novembre 2019)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)
Midway
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Drame de guerre
Durée : 138 min.
Réalisation : Roland Emmerich
Scénario :
Photographie : Robby Baumgartner
Musique : Harald Kloser
Thomas Wanker
Montage : Peter R. Adam
Christoph Strothjohann

En décembre 1941, au lendemain de l'attaque surprise de la base navale de Pearl Harbor, l'Amérique panse ses plaies, tout en se préparant à entrer officiellement en guerre contre le Japon. Mais elle doit faire vite, car la marine impériale élabore un plan afin d'éliminer rapidement ce qu'il reste de vaisseaux alliés dans le Pacifique. Afin de trouver le lieu et la date de cette nouvelle attaque, l'amiral Nimitz charge Edwin Layton, un des rares spécialistes à avoir prévu l'assaut sur Pearl Harbor, de briser au plus vite les codes secrets de l'armée japonaise. Après moult recherches, Layton conclut que l'ennemi compte cette fois frapper dans un petit atoll du Pacifique nord, appelé Midway.

L’avis de Mediafilm

Entre les blockbusters qui ont fait sa renommée (INDEPENDANCE DAY, GODZILLA, 2012...), l'Allemand Roland Emmerich s'implique dans des films un peu plus personnels et ambitieux (comme ANONYMOUS ou STONEWALL). Cette "superproduction à rabais" (budget: cent millions de dollars; il en aurait fallu cinquante de plus) appartient à cette catégorie. MIDWAY comporte le quotient d'explosions souhaité, tout en abordant avec un sérieux étonnant une importante page d'Histoire. Le scénario, mieux construit et plus complexe qu'attendu, dramatise assez habilement les coulisses d'une bataille aux stratégies et aux rebondissements parfois compliqués. La qualité des images de synthèse st cependant très inégale et la réalisation d'Emmerich abuse de clichés et d'images d'Épinal. Correcte sans plus, l'interprétation renforce l'impression d'un film de guerre efficace mais moyen, néanmoins bonifié par quelques scènes fortes, dont un beau clin d'oeil à John Ford.

Texte : Georges Privet

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Antigone Antigone
Mediafilm

Can. 2019. Drame de Sophie Deraspe avec Nahéma Ricci, Nour Belkhiria, Antoine Desrochers. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


En organisant l'évasion de son frère cadet menacé de déportation, une jeune immigrante maghrébine compromet son avenir, mais provoque en même temps un grand mouvement de solidarité, relayé sur les réseaux sociaux par son petit ami, fils d'un influent politicien.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!