Holmes et Watson
1 7 6
6

Holmes et Watson (Holmes & Watson)

É.-U. 2018. Comédie satirique de Etan Cohen avec Will Ferrell, John C. Reilly, Rebecca Hall. Flanqué du fidèle docteur Watson, Sherlock Holmes entreprend de déjouer un complot meurtrier visant la reine Victoria. Parodie potache de l'oeuvre d'Arthur Conan Doyle. Humour débile et scatologique. Réalisation vivante aux ficelles visibles. Cabotinage lassant des deux vedettes. (sortie en salle: 25 décembre 2018)

Général Général
Holmes & Watson
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Comédie satirique
Durée : 90 min.
Réalisation : Etan Cohen
Scénario :
Photographie : Oliver Wood
Musique : Christophe Beck
Montage : Erik Jessen
Dean Zimmerman

Flanqué de son fidèle assistant, le docteur Watson, Sherlock Holmes entreprend de déjouer un complot meurtrier visant la reine Victoria, ourdi par un émule du criminel James Moriarty, son ennemi juré. Au fil de ses investigations dans la haute société et les bas-fonds de Londres, le célèbre détective s'éprend de la patiente arriérée d'une médecin légiste américaine, elle-même tombée dans l'oeil de Watson. Mais quand cette femme émancipée suggère à ce dernier de revendiquer le statut de codétective auprès de l'infatué et froid Holmes, elle compromet sans le vouloir la longue amitié entre les deux hommes, ainsi que la bonne marche de l'enquête.

L’avis de Mediafilm

Amusants trublions de TALLADEGA NIGHTS - THE BALLAD OF RICKY BOBBY et STEP BROTHERS, Will Ferrell et John C. Reilly récidivent avec une troisième "bromance" épicée d'humour absurde et irrévérencieux. Mais cette fois, le résultat est navrant. Cette parodie potache de l'oeuvre d'Arthur Conan Doyle est en effet pauvre en gags imaginatifs et riche en passages débiles ou grossièrement scatologiques. Les anachronismes et allusions à la politique contemporaine tombent à plat, à l'exception d'une incongrue mais féconde sous-intrigue maritime. La réalisation du scénariste Etan Cohen (GET HARD) est pourtant vivante et assez soignée, même si sa reconstitution de l'époque victorienne sent ici le carton-pâte, là la tapisserie numérique. Exposées au cabotinage lassant de Ferrell et Reilly, des pointures du cinéma britannique (Ralph Fiennes, Hugh Laurie, Steve Coogan, etc.) gaspillent leur talent. Quant à la moins connue Pam Ferris, elle semble indifférente en victime à répétition d'outrages de lèse-majesté, copiés sur ceux contenus dans la série NAKED GUN.

Texte : Louis-Paul Rioux

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Bunuel en el laberinto de las tortugas Bunuel en el laberinto de las tortugas
Mediafilm

Esp. 2019. Film d'animation de Salvador Simo.


En 1930, ébranlé par le scandale provoqué par son film "L'Âge d'or", Luis Bunuel rentre en Espagne pour tourner dans les Hurdes, une région pauvre et coupée du monde, un documentaire financé grâce à l'argent gagné à la loterie par son ami Ramon Acin, sculpteur anarchiste.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!