Parc des Merveilles, Le
1 7 4
4

Le Parc des Merveilles (Wonder Park)

É.-U. 2019. Film d'animation de Dylan Brown. Une fillette à l'imagination débordante découvre dans une forêt une version grandeur nature du parc d'attractions fantastique qu'elle avait créé avec ses jouets dans sa chambre. Récit simple mais endiablé, vantant la force de l'imagination et la résilience. Mise en scène un peu trop tributaire du 3D. Rythme frénétique. Animation de grande qualité. Casting vocal prestigieux. (sortie en salle: 15 mars 2019)

Général Général
Wonder Park
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Film d'animation
Durée : 85 min.
Réalisation : Dylan Brown
Scénario :
Photographie : Juan Garcia Gonzalez
Musique : Steven Price
Montage : Edie Ichioka
Pays : États-Unis
Espagne
Distributeur : Paramount
Interprètes : Avec la voix de :
Brianna Denski
Jennifer Garner
Mila Kunis
Ken Hudson Campbell
Kenan Thompson
Norbert Leo Butz
Ken Jeong
John Oliver
Matthew Broderick
Oev Michael Urbas

Une fillette à l'imagination débordante découvre dans une forêt une version grandeur nature du parc d'attractions qu'elle a créé dans sa chambre avec ses jouets. Avec l'aide des animaux parlants qu'elle avait imaginés, elle tente de sauver le site menacé de destruction.

L’avis de Mediafilm

Avec ses grands yeux innocents, le personnage de June (doublé vocalement par Sarah-Jeanne Labrosse au Québec) invite le jeune public à faire preuve d'imagination et à croire en ses rêves. L'animation au service de cette histoire, simple mais endiablée, est de grande qualité. Toutefois, la mise en scène virevoltante est trop tributaire du 3D.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Dolor y gloria Dolor y gloria
Mediafilm

Esp. 2019. Drame psychologique de Pedro Almodovar avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Penélope Cruz. Classement: Général.


La présentation à la cinémathèque d'un de ses plus grands films incite un réalisateur à se réconcilier avec l'acteur principal, après 32 ans de brouille. Devenu accro à l'héroïne pour soigner diverses douleurs chroniques, le cinéaste est sujet à des rêveries où il revisite son enfance.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!