Mission: Impossible - Protocole Fantôme
1 7 4
4

Mission: Impossible - Protocole Fantôme (Mission: Impossible - Ghost Protocol)

É.-U. 2011. Drame d'espionnage de Brad Bird avec Tom Cruise, Paula Patton, Simon Pegg. Des agents secrets américains se rendent à Dubaï dans le but de piéger un terroriste qui menace de déclencher une guerre nucléaire. Récit mécanique et invraisemblable, prétexte à la mise en place de scènes d'action époustouflantes et vertigineuses. Réalisation énergique et fluide, au rythme trépidant. Interprètes de première force. (sortie en salle: 16 décembre 2011)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)
Mission: Impossible - Ghost Protocol
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Drame d'espionnage
Durée : 133 min.
Réalisation : Brad Bird
Scénario :
Photographie : Robert Elswit
Musique : Michael Giacchino
Montage : Paul Hirsch

Bien que désavoués par le gouvernement américain, un agent secret et son équipe de la Mission Impossible Force se rendent à Dubaï dans le but de piéger un terroriste qui menace de déclencher une guerre nucléaire en se procurant les codes de lancement de missiles russes.

L’avis de Mediafilm

Reconnu pour ses films d'animation inventifs et sophistiqués, le réalisateur de THE INCREDIBLES enchaîne les scènes d'action époustouflantes et vertigineuses au gré d'un récit enlevant, mais trop mécanique et invraisemblable. Les personnages manquent également d'épaisseur, malgré une interprétation de première force.

Revue de presse

Pendant ce temps-là, on verra Cruise

(...) le film ne présente pas vraiment d’arguments susceptibles de renouveler ni le personnage ni (...) la franchise. (...) Pour le reste, le scénario s’attache surtout à mettre en valeur les (...) qualités acrobatiques de Tom Cruise (...). Une fois ce contrat rempli, le film s’en tient à un programme minimum.

Lutin bondissant

(...) si la comédie et l’action sont bien au rendez-vous, on reste dubitatif sur le fond de cette expédition rocambolesque à travers le globe, qui ressuscite peu ou prou l’esprit de la guerre froide (...). Seule (grande) différence avec un James Bond: une impeccable chasteté à tous les étages.

Entre réussite et lassitude

(...) le film remplit correctement son cahier des charges - séquences d'action réussies et rythme étourdissant. Reste la légère lassitude qui pointe chez Tom Cruise, plus tellement convaincant en héros d'action qui joue l'alternance entre mâchoire crispée et sourire séducteur.

Mission: accomplie en mode comique

Si le scénario est d'une banale efficacité, la réalisation en a été confiée à (...) Brad Bird, (...) l'un des meilleurs réalisateurs de cinéma d'animation. (...) Sans subvertir tout à fait les règles du genre, il les tord assez vigoureusement (...) pour que M: I 4 devienne une espèce de dessin animé interprété par des acteurs.

Mission impossible: l’indestructible

Depuis LES INDESTRUCTIBLES, on sait [Brad] Bird nostalgique du cinéma d’espionnage millésimé sixties. Avec un plaisir non dissimulé, il s’empare de l’hénaurmité du scénario et, à défaut d’une totale originalité, fait montre d’une certaine efficacité.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!