Petit Prince, Le
1 7 4
4

Le Petit Prince (The Little Prince)

Fr. 2015. Film d'animation de Mark Osborne. Dans un monde totalement régi par la rationalité économique, une petite fille est initiée par son excentrique voisin à l'histoire du "Petit Prince" et à son art de vivre. Adaptation soignée, ludique et profonde du conte de Saint-Exupéry. Récit périphérique plus banal, démonstratif et mièvre. Utilisation audacieuse de la "stop-motion". Animation 3D moins originale. (sortie en salle: 12 février 2016)

Général Général
The Little Prince
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Film d'animation
Durée : 106 min.
Réalisation : Mark Osborne
Scénario :
Musique : Hans Zimmer
Richard Harvey
Montage : Carole Kravetz
Pays : France
Distributeur : Les Films Séville
Interprètes : Avec la voix de :
Mackenzie Foy
Jeff Bridges
Riley Osborne
Rachel McAdams
Paul Rudd
Marion Cotillard
James Franco
Benicio Del Toro
Albert Brooks

Dans un monde totalement régi par la rationalité économique, une petite fille, affairée à préparer son entrée dans une prestigieuse académie, est initiée par son excentrique voisin à l'histoire du "Petit Prince" et à son art de vivre.

L’avis de Mediafilm

Dans cette adaptation du conte de Saint-Exupéry par Mark Osborne (KUNG FU PANDA), l'animation s'avère audacieuse, texturée, et le récit ludique, profond, en première partie. Mais quand l'héroïne est ensuite confrontée aux personnages rencontrés par le Petit Prince, le scénario déraille dans la banalité et la mièvrerie, alors que l'animation perd de sa force.

Revue de presse

Le Numérique est-il «invisible pour les yeux»?

(...) il y a quelques jolis moments - en particulier lorsque le film met en scène le conte lui-même - qui devraient satisfaire le plus grand nombre. (...) Pour autant, il n’est pas certain que la superposition des trois histoires rende justice au conte de Saint-Exupéry.

Dessinez-nous un classique

Cette pertinente relecture (...) permet d’apposer deux lignes narratives, l’une traditionnelle en 3D (manquant cruellement de luminosité), l’autre dite en stop motion restituant délicatement (et joliment) les aquarelles de Saint-Exupéry.

Petit Prince qu’on sort

Les enfants sont-ils des abrutis? (...) force est de constater que certains producteurs de cinéma pensent que oui et, qu’outre l’absence de cerveau, ils leur prêtent aussi d’être dépourvus d’yeux. Dernier avatar de cette crétinerie, LE PETIT PRINCE d'Osborne, plate adaptation du best-seller de Saint-Exupéry.

Une Adaptation très libre

(...) le conte universel de «Saint-Ex» est mis en scène avec (...) délicatesse: les personnages (...) sont animés image par image, dans un bel hommage au dépouillement des illustrations d’origine. Mais cette poésie visuelle contraste avec les images de synthèse assez banales de la trame principale du film.

De quoi faire se retourner Saint-Ex dans sa tombe...

Si certains moments sont vraiment très beaux, d'autres sont carrément ­hideux. Mais peu importe. Ce qui gêne, c'est cette masse de talents (tout ce que l'animation internationale compte de mieux) réunis pour une variation contestable qui devient, assez vite, une trahison.

Dessine-moi un mouton 3D

Réalisée dans une image de synthèse 3D tout à fait lisse et professionnelle, l’histoire dans laquelle est enchâssée celle du Petit Prince est supportable, même si (...) le réalisateur tire à la ligne avec de vaines anecdotes et des instants de fausse poésie, vraie mièvrerie comme l’apparition du papillon bleu…

Le Retour de nos émotions d’enfant

Le film convoque avec délicatesse et respect tous les personnages du livre; et c’est une imagerie à l’ancienne, un peu comme du papier froissé en écho aux illustrations originales, (...) que Mark Osborne a choisi pour les figurer, tranchant ainsi avec l’esthétique (...) choisie pour l’univers de la petite fille.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Heure de la sortie, L' L' Heure de la sortie
Mediafilm

Fr. 2018. Drame de Sébastien Marnier avec Laurent Lafitte, Luana Bajrami, Victor Bonnel. Classement: 13 ans +.


Un professeur de français obtient un poste de remplaçant dans un lycée huppé, à la suite du suicide de son prédécesseur. Ses élèves, surdoués et méprisants, deviennent pour lui une source d'angoisse, au point de sentir le besoin de les espionner.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!