X-Men - Phénix noir
1 7 5
5

X-Men - Phénix noir (Dark Phoenix)

É.-U. 2019. Drame fantastique de Simon Kinberg avec Sophie Turner, Jennifer Lawrence, Evan Peters. Les X-Men font face à leur plus grande crise, lorsque l'une des leurs est frappée par une mystérieuse force cosmique qui la rend omnipotente et incontrôlable. Décevant dernier épisode d'une saga, adaptée d'une BD de Marvel Comics. Scénario prometteur, devenant vite répétitif. Réalisation compétente mais peu inspirée. Distribution opérant sur le pilote automatique. (sortie en salle: 7 juin 2019)

13 ans + 13 ans +
Dark Phoenix
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Drame fantastique
Durée : 114 min.
Réalisation : Simon Kinberg
Scénario :
Photographie : Mauro Fiore
Musique : Hans Zimmer
Montage : Lee Smith
Pays : États-Unis
Distributeur : 20th Century Fox
Interprètes : Sophie Turner
Jennifer Lawrence
Evan Peters
Jessica Chastain
James McAvoy
Michael Fassbender

Une décennie après avoir repoussé l'attaque d'Apocalypse, les X-Men ont acquis la réputation de héros nationaux. Capitalisant sur leur popularité, le professeur Charles Xavier les affecte à des missions de plus en plus risquées. Lorsqu'il les envoie secourir la navette spatiale, l'une des leurs, Jean Grey, est sauvée d'une mort certaine par une mystérieuse force cosmique. De retour sur Terre, Jean réalise que cette force l'a rendue omnipotente, mais aussi dangereusement instable. Les X-Men se trouvent alors divisés quand aux mesures à prendre face à leur consoeur. Et ce, au moment où la Terre semble menacée par d'étranges envahisseurs.

L’avis de Mediafilm

On espérait une conclusion spectaculaire. Elle s'avère malheureusement quelconque. En effet, ce douzième et dernier film de la saga X-MEN (avant sa réintégration à l'univers Marvel) échoue à boucler harmonieusement la boucle de la série inaugurée il y a vingt ans par Bryan Singer. Les personnages sont sous-développés, le montage est parfois illisible, les effets spéciaux ne possèdent ni magie ni imagination et la réalisation du scénariste Simon Kinberg manque d'inspiration. À ce bilan s'ajoutent les déboires d'une postproduction particulièrement pénible, qui aurait entraîné le retournage du troisième acte au complet. La présence de Jessica Chastain vient secouer une distribution opérant sur le pilote automatique, mais les efforts de la talentueuse comédienne sont nettement insuffisants pour ranimer une série à bout de souffle.

Texte : Georges Privet

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!