Grande noirceur, La
1 7 3
3

La Grande noirceur

Can. 2018. Drame de Maxime Giroux avec Martin Dubreuil, Reda Kateb, Sarah Gadon. Rentrant au Québec d'un exil dans l'ouest américain pour éviter la conscription, un imitateur de Charlot affronte les inquiétants résidents d'un village fantôme. Puissante épopée onirique. Méditation sur l'Amérique complexe, parfois hermétique. Audacieux mélange de genres. Direction photo délicate. M. Dubreuil habité. (sortie en salle: 25 janvier 2019)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)
La Grande noirceur
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Drame
Durée : 95 min.
Production : Sylvain Corbeil
Nancy Grant
Réalisation : Maxime Giroux
Scénario :
Photographie : Sara Mishara
Musique : Olivier Alary
Montage : Mathieu Bouchard-Malo
Pays : Canada (Québec)
Distributeur : FunFilm
Interprètes : Martin Dubreuil
Reda Kateb
Sarah Gadon
Romain Duris
Soko

Exilé dans l'ouest américain pour éviter la conscription de la Deuxième Guerre mondiale, un Québécois rentre au pays, après s'être fait voler la somme remportée dans un concours d'imitateurs de Charlot. Dans un village fantôme, il affronte d'inquiétants personnages.

L’avis de Mediafilm

Après le beau et émouvant FÉLIX ET MEIRA, Maxime Giroux change radicalement de registre avec cette puissante épopée onirique. Inclassable, parfois hermétique, sa méditation sur l'Amérique est magnifiée par une réalisation empruntant à plusieurs genres, une photographie délicate et une prestation admirable de Martin Dubreuil.

Commentaires

04 juin 2019, 16:06:17

Ce film se déroulant un peu hors du temps (ente la vie et la mort peut-être?) intrigue et propose une réflexion un peu comme au théâtre existentiel et de l'absurde. Les images sont magnifiques pour une production modeste. M. Dubreuil est excellent, alors que Duris et Gadon réussissent à s'imposer dans de courts rôles à contre-emploi. Par contre, la fin pourrait être le milieu d'un film, alors c'est un peu frustrant.

1 7 4

J'attribue à ce film la Cote 4

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Irishman, The The Irishman
Mediafilm

É.-U. 2019. Drame de moeurs de Martin Scorsese avec Robert De Niro, Joe Pesci, Al Pacino. Classement: 13 ans + (violence, langage vulgaire).


En 1975, au cours d'un long voyage en voiture avec son mentor, un tueur à gages revisite en pensée les moments marquants de sa carrière dans la pègre, et en particulier, sa relation complexe avec le syndicaliste Jimmy Hoffa.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!