Répertoire des villes disparues
1 7 3
3

Répertoire des villes disparues

Can. 2019. Drame fantastique de Denis Côté avec Robert Naylor, Diane Lavallée, Josée Deschênes. Dans un village québécois engoncé dans l'hiver, un étrange accident de la route déclenche une série d'incidents insolites. Récit énigmatique mené avec aplomb. Atmosphère intrigante, entre réalisme et fantastique. Réalisation maîtrisée. Interprétation convaincante. (sortie en salle: 15 février 2019)

13 ans + 13 ans +
Répertoire des villes disparues
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Drame fantastique
Durée : 96 min.
Production : Ziad Touma
Réalisation : Denis Côté
Scénario :
Photographie : François Messier-Rheault
Montage : Nicolas Roy
Pays : Canada (Québec)
Distributeur : Maison 4:3
Interprètes : Robert Naylor
Diane Lavallée
Josée Deschênes
Jean-Michel Anctil
Larissa Corriveau
Rémi Goulet

Quelque part en région éloignée, un accident de la route, dont on ne peut établir clairement les circonstances, provoque la mort d'un jeune homme. Ceux qui s'y intéressent découvrent qu'un étrange phénomène hante le village et ses alentours.

L’avis de Mediafilm

Librement adapté d'un roman de Laurence Olivier, ce onzième long métrage du réalisateur de CURLING explore avec une belle maîtrise le cinéma de genre. Tourné en 16mm avec une caméra nerveuse, dans un registre de couleurs sombres et froides qui siéent parfaitement au récit, ce film choral est servi par une brochette d'interprètes dirigés avec justesse.

Commentaires

04 juin 2019, 16:22:48

Ce film d'auteur québécois poursuit le syndrome de la déprime si typique de nos films répertoire, mais fascine à coup sûr par son côté mystérieux et son inquiétante étrangeté, et met en scène Adèle, un personnage féminin bizarre et peureuse mais comique et attachante. On voudrait la revoir dans une suite car n'est pas le personnage central. La réalisation est tout simplement brillante (avec peu de moyens), créant des ambiances hivernales navigant entre le réalisme, l'onirisme et l'épouvante. David Lynch n'aurait pas renié ce film.

1 7 3

J'attribue à ce film la Cote 3

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Il pleuvait des oiseaux Il pleuvait des oiseaux
Mediafilm

Can. 2019. Drame de Louise Archambault avec Andrée Lachapelle, Gilbert Sicotte, Rémy Girard. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


Une octogénaire échappée de l'asile et une jeune photographe, à la recherche des survivants des grands feux qui ont autrefois embrasé la région, font irruption dans la vie de deux vieillards vivant en ermites sur les rives d'un lac sauvage.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!