Chaînon manquant, Le
1 7 4
4

Le Chaînon manquant (Missing Link)

É.-U. 2019. Film d'animation de Chris Butler. Au XIXe siècle, un explorateur anglais aide un Sasquatch de l'Amérique, considéré par la science comme le chaînon manquant, à retrouver ses semblables, les Yétis de l'Himalaya. Aventure colorée et cosmopolite. Leçons de vie valables. Humour peu inspiré. Affrontements répétitifs. Animation de qualité. Belle harmonie des techniques numériques et de stop-motion. (sortie en salle: 12 avril 2019)

Général Général
Missing Link
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Film d'animation
Durée : 95 min.
Réalisation : Chris Butler
Scénario :
Photographie : Chris Peterson
Musique : Carter Burwell
Montage : Stephen Perkins
Pays : États-Unis
Canada
Distributeur : Entract Films
Interprètes : Avec la voix de :
Hugh Jackman
Zach Galifianakis
Zoe Saldana
Timothy Olyphant
Stephen Fry
Matt Lucas
Emma Thompson
Amrita Acharia

Sir Lionel Frost a vu le monstre du Loch Ness, mais n'a pu en rapporter la preuve à Lord Piggott Duncep, directeur du club d'explorateurs londonien dont il a toujours rêvé de faire partie. Quand lui parvient de l'Amérique une lettre d'un individu mystérieux disant connaître l'endroit où se terre le Sasquatch, considéré par la science comme le chaînon manquant entre le singe et l'être humain, Lionel fait un marché avec Piggott. S'il lui ramène une photo de la mythique créature, il sera accepté comme membre du club sélect. Le voyage de l'intrépide aventurier prend cependant une tournure inattendue quand, à son arrivée aux États-Unis, il apprend que l'auteur de la lettre n'est autre que le Sasquatch, qui réclame son aide pour retrouver ses lointains semblables, les Yétis de l'Himalaya. Or, pour accéder à Shangrila, le royaume caché de ces bêtes des neiges, Lionel doit faire équipe avec la veuve de son ancien associé, détentrice de la précieuse carte menant au site légendaire.

L’avis de Mediafilm

Dans cette nouvelle production des studios d'animation américains Laika (CORALINE, BOXTROLLS, KUBO AND THE TWO STRINGS), les techniques artisanales de stop-motion s'harmonisent à merveille avec la technologie numérique. D'où un alliage de formes anguleuses ou aplaties dans la conception des personnages, et d'arrière-plans réalistes, raffinés, voire parfois grandioses, notamment dans les scènes finales au Tibet. Également auteur du scénario, Chris Butler (PARANORMAN) a troussé une aventure cosmopolite colorée, au déroulement imprévisible, qui ménage des leçons de vie valables sur l'altruisme et les pièges de l'ambition, mais également une pertinente mise en garde contre le repli ethnique. Seuls bémols: un humour peu inspiré, fondé trop souvent sur les malentendus provoqués par le candide héros poilu, et des affrontements répétitifs, rarement excitants.

Texte : Louis-Paul Rioux

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Il pleuvait des oiseaux Il pleuvait des oiseaux
Mediafilm

Can. 2019. Drame de Louise Archambault avec Andrée Lachapelle, Gilbert Sicotte, Rémy Girard. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


Une octogénaire échappée de l'asile et une jeune photographe, à la recherche des survivants des grands feux qui ont autrefois embrasé la région, font irruption dans la vie de deux vieillards vivant en ermites sur les rives d'un lac sauvage.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!