À cinq pieds de toi
1 7 5
5

À cinq pieds de toi (Five Feet Apart)

É.-U. 2019. Drame sentimental de Justin Baldoni avec Haley Lu Richardson, Cole Sprouse, Moises Arias. L'histoire d'amour compliquée entre une adolescente atteinte de la fibrose kystique et un jeune patient rebelle soigné dans la même unité. Drame médico-sentimental sincère, plombé par des développements convenus. Facture visuelle proche du cinéma indépendant. Surabondance de chansons décoratives. Interprètes attachants. (sortie en salle: 15 mars 2019)

Général Général

Genre : Drame sentimental
Durée : 117 min.
Réalisation : Justin Baldoni
Scénario :
Photographie : Frank G. DeMarco
Musique : Brian Tyler
Breton Vivian
Montage : Angela M. Catanzaro
Pays : États-Unis
Distributeur : Les Films Séville
Interprètes : Haley Lu Richardson
Cole Sprouse
Moises Arias
Parminder Nagra
Claire Forlani
Emily Baldoni

Adolescente vive et entourée d'amies, Stella est cependant confinée à une chambre d'hôpital, dans l'attente de la greffe de poumon qui pourrait enrayer la fibrose kystique dont elle souffre depuis l'enfance. Maniaque du contrôle, la jeune fille est révoltée de voir Will, un voisin d'étage, prendre à la légère son traitement expérimental pour guérir la terrible maladie. Constatant les talents de dessinateur du patient rebelle, Stella le convainc de prendre consciencieusement sa médication, en échange de quoi elle posera pour lui. S'amorce alors une histoire d'amour, compliquée par le fait que les deux jeunes ne peuvent s'approcher à moins de six pieds l'un de l'autre, par crainte d'une contamination qui pourrait leur être fatale.

L’avis de Mediafilm

Sur un canevas au carrefour d'EVERYTHING EVERYTHING et THE FAULT IN OUR STARS, les auteurs ont concocté un drame médico-sentimental assez sincère, porté par les très attachants Haley Lu Richardson (THE EDGE OF SEVENTEEN) et Cole Sprouse ("Riverdale"). Cependant, la séduisante facture visuelle, proche du cinéma indépendant, ne fait pas toujours bon ménage avec un recours aux pires conventions narratives hollywoodiennes. En effet, le pathos prend souvent le dessus, notamment lors du dénouement tiré par les cheveux, et dont le lourd symbolisme n'échappera à personne. La surabondance de chansons décoratives nuit également au charme intermittent du récit.

Texte : Louis-Paul Rioux

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Ruben Brandt, Collector Ruben Brandt, Collector
Mediafilm

Hongr. 2018. Film d'animation de Milorad Krstic. Classement: 13 ans +.


Venue soigner sa kleptomanie auprès d'un éminent psychothérapeute, une voleuse d'oeuvres d'art vient plutôt en aide à ce dernier, en réunissant les treize chefs-d'oeuvre de la peinture qui hantent ses cauchemars, exposés dans les plus célèbres musées de la planète.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!