N'est-ce pas romantique?
1 7 4
4

N'est-ce pas romantique? (Isn't It Romantic)


vendredi 7 août à 08h50 | Super Écran 1


É.-U. 2019. Comédie sentimentale de Todd Strauss-Schulson avec Rebel Wilson, Adam DeVine, Liam Hemsworth. Après un choc à la tête, une architecte de Manhattan, célibataire bafouée et désabusée, se réveille en héroïne choyée d'une comédie sentimentale rose bonbon. Clichés du genre mis en pièce avec verve, puis reconduits avec affection. Message simple et positif. Réalisation colorée et pimpante. Abattage et charme naturel de R. Wilson. (sortie en salle: 15 février 2019)

Général Général
Isn't It Romantic
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Comédie sentimentale
Durée : 88 min.
Réalisation : Todd Strauss-Schulson
Scénario :
Photographie : Simon Duggan
Musique : John Debney
Montage : Andrew Marcus

Célibataire habitant un appartement minable dans un quartier malfamé de Manhattan, Natalie peine à s'imposer dans sa firme d'architectes. Tout le monde l'ignore ou la traite en bonniche, sauf son collègue Josh, secrètement épris d'elle, et son assistante Whitney, grande consommatrice de comédies sentimentales. Un genre que Natalie abhorre, depuis son enfance en Australie aux côtés d'une mère cynique. Le destin réserve toutefois une surprise de taille à la trentenaire désabusée. Victime d'une tentative de vol dans le métro, Natalie s'échappe en fonçant tête première sur une poutre. À son réveil à l'hôpital, un séduisant médecin lui fait de l'oeil. Et à l'extérieur, elle découvre un New York idyllique, aux tonalités rose bonbon. Idem pour son appartement, devenu digne d'une revue de décoration. Pire, l'arrogant client australien rencontré la veille lui fait maintenant la cour. Et outre Whitney, devenue sa froide rivale, tous ses collègues sont aux petits soins pour elle. Seul Josh n'a rien changé à son comportement. Mais le gentil garçon se retrouve bientôt fiancé avec la top model indienne qui figure sur le panneau publicitaire géant en face de son bureau...

L’avis de Mediafilm

Les clichés les plus tenaces des romances hollywoodiennes sont mis en pièces avec verve, puis ultimement reconduits avec affection, dans ce divertissement pimpant et coloré, qui réserve quelques bons flashs comiques. Le personnage du voisin gay sans emploi est caricaturé sans vergogne, évitant heureusement l'offense pure et simple lors du dénouement, plus nuancé et réaliste. Formé à l'école du vidéoclip, Todd Strauss-Schulson (A VERY HAROLD & KUMAR CHRISTMAS) donne de l'allant aux scènes dialoguées et du panache aux chorégraphies fantaisistes qui parsèment ce récit léger, au message positif simple. L'abattage et le charme naturel de Rebel Wilson (HOW TO BE SINGLE) font merveille, face à la suffisance bellâtre d'un Liam Hemsworth en forme. Dans le rôle d'un obscur objet du désir, Adam DeVine (MICK AND DAVE NEED WEDDING DATES) est attachant, mais un peu trop grimaçant.

Texte : Louis-Paul Rioux

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Au nom de la terre Au nom de la terre
Mediafilm

Fr. 2019. Drame de Edouard Bergeon avec Guillaume Canet, Veerle Baetens, Anthony Bajon. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


1979. Pierre reprend en main la ferme de son père. Dix-sept ans plus tard, marié et père à son tour, il lutte pour maintenir l'entreprise familiale à flot, dans un contexte socio-économique de plus en plus difficile.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!