Mustang, The
1 7 4
4

The Mustang


jeudi 12 décembre à 06h00 | CRAVE

mardi 10 décembre à 21h00 | CRAVE

vendredi 6 décembre à 21h00 | CRAVE


É.-U. 2019. Drame de Laure de Clermont-Tonnerre avec Matthias Schoenaerts, Jason Mitchell, Bruce Dern. Dans un pénitencier du Nevada, un prisonnier violent se voit offrir la possibilité de participer à un programme fédéral de rééducation axé sur le dressage de chevaux sauvages. Récit de rédemption aux accents documentaires saisissants. Enjeux dramatiques et métaphores connus. Réalisation adroite. Direction photo nerveuse. Forte présence de M. Schoenaerts. (sortie en salle: 29 mars 2019)

13 ans + 13 ans +
The Mustang
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Drame
Durée : 95 min.
Réalisation : Laure de Clermont-Tonnerre
Scénario :
Photographie : Ruben Impens
Musique : Jed Kurzel
Montage : Géraldine Mangenot
Pays : États-Unis
Distributeur : Universal
Interprètes : Matthias Schoenaerts
Jason Mitchell
Bruce Dern
Gideon Adlon
Connie Britton
Josh Stewart

Un pénitencier isolé en plein désert du Nevada participe à un programme fédéral de réhabilitation, axé sur le dressage de chevaux sauvages destinés à la vente aux enchères. Parmi les détenus volontaires: Roman Coleman. Plusieurs années après son crime, ce père d'une adolescente enceinte qui l'a rejeté est toujours habité par une sourde rage et ne montre aucun désir de repentir. Même sa psychologue avoue son impuissance à l'aider. Or, Coleman s'épanouit au contact des chevaux, parvenant même à amadouer un mustang fougueux tenu à l'écart des autres. Au grand étonnement de Myles, le responsable du haras, qui lui confie la charge de l'animal. Tandis que la date de l'encan approche à grands pas, les premiers exercices de domptage sont loin de donner les résultats escomptés.

L’avis de Mediafilm

Fruit de plusieurs années de recherches dans les prisons américaines, ce premier long métrage de l'actrice et cinéaste française Laure de Clermont-Tonnerre (LES EXTRAORDINAIRES AVENTURES D'ADÈLE BLANC-SEC) fut accueilli chaleureusement lors de sa présentation en première mondiale au festival de Sundance. Sur un thème voisin de celui du récent THE RIDER, le récit de rédemption apparaît ici toutefois plus conventionnel et les métaphores, un peu trop évidentes. Néanmoins, ce rapprochement entre deux forces de la nature imprévisibles se distingue par son traitement vériste et sa photographie évocatrice. De fait, les images de Ruben Impens, directeur photo attitré de Felix van Groeningen (THE BROKEN CIRCLE BREAKDOWN, BEAUTIFUL BOY), parviennent à magnifier l'esprit de liberté au sein des splendides étendues arides, et donnent lieu à de puissants moments d'intensité, notamment dans les plans captés au plus près de l'animal. La mise en scène fougueuse met aussi en valeur un Matthias Schoenaerts habité, aussi expressif que dans l'impressionnant BULLHEAD.

Texte : Charles-Henri Ramond

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!