Duelles
1 7 4
4

Duelles

Fr. 2018. Thriller de Olivier Masset-Depasse avec Veerle Baetens, Anne Coesens, Mehdi Nebbou. Dans les années 1960, en banlieue de Bruxelles, l'amitié de deux mères au foyer est éprouvée par le décès du petit garçon de l'une d'elles. Thriller psychologique hitchcockien, d'après un roman de Barbara Abel. Récit pas toujours subtil. Mise en scène élégante et sinueuse. Direction photo chaude et lumineuse. Actrices charismatiques et complémentaires. (sortie en salle: 5 juillet 2019)

13 ans + 13 ans +
Duelles
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Thriller
Durée : 97 min.
Réalisation : Olivier Masset-Depasse
Scénario :
Photographie : Hichame Alaouié
Musique : Renaud Mayeur
Frédéric Vercheval
Montage : Damien Keyeux
Pays : France
Belgique
Distributeur : Axia Films
Interprètes : Veerle Baetens
Anne Coesens
Mehdi Nebbou
Arieh Worthalter
Jules Lefebvre
Luan Adam

Dans les années 1960, en banlieue de Bruxelles, Céline et Alice développent une amitié sincère, favorisée par le fait que leurs maisons sont mitoyennes et que leurs deux garçons jouent toujours ensemble. Mais un jour que Céline est à la maison, Alice voit depuis son jardin le fils de celle-ci tomber par la fenêtre, sans qu'elle ne puisse rien y faire. Un drame qui dévaste les deux familles, mais qui perturbe surtout la relation entre les deux femmes, dès lors chargée de culpabilité et de reproches non formulés. La situation s'envenime davantage quand la belle-mère d'Alice meurt subitement d'une crise cardiaque. Ce décès instille le soupçon dans l'esprit d'Alice. Et si Céline voulait se venger sur elle et sur sa famille de la mort de son fils?

L’avis de Mediafilm

Avec cette adaptation du roman "Derrière la haine" de Barbara Abel, le cinéaste belge Olivier Masset-Depasse (ILLÉGAL) signe un thriller psychologique assez prenant, aux influences hitchcockiennes pleinement assumées. Si le récit manque parfois de subtilité ou de finesse, sa mise en scène parvient à maintenir le doute et le mystère chez le spectateur, faisant contraster la noirceur des âmes avec une lumière chaude, élégante, raffinée. De la même manière, le cinéaste joue de plans-séquences précis et sinueux pour mieux nous prendre dans ses filets. Alourdi par quelques maladresses de style, l'exercice n'en demeure pas moins efficace, grâce surtout au jeu charismatique et complémentaire d'Anne Coesens (ILLÉGAL) et Veerle Baetens (THE BROKEN CIRCLE BREAKDOWN).

Texte : Helen Faradji

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Dolor y gloria Dolor y gloria
Mediafilm

Esp. 2019. Drame psychologique de Pedro Almodovar avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Penélope Cruz. Classement: Général.


La présentation à la cinémathèque d'un de ses plus grands films incite un réalisateur à se réconcilier avec l'acteur principal, après 32 ans de brouille. Devenu accro à l'héroïne pour soigner diverses douleurs chroniques, le cinéaste est sujet à des rêveries où il revisite son enfance.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!