Rêveuses de villes
1 7 4
4

Rêveuses de villes

Can. 2018. Documentaire de Joseph Hillel. Retour sur la carrière de quatre architectes de renommée internationale, préoccupées par la redéfinition d'espaces urbains novateurs, conçus en fonction du bien-être des habitants. Portraits croisés de pionnières déterminées, méconnues du grand public. Ensemble un peu épars. Esthétique de reportage. Archives variées. Témoignages parfois éloquents. (sortie en salle: 10 mai 2019)

Général Général
Rêveuses de villes
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Documentaire
Durée : 80 min.
Production : Ziad Touma
Réalisation : Joseph Hillel
Scénario :
Photographie : Léna Mill-Reuillard
Stéphanie Weber Biron
Étienne Boilard
Musique : Jean-Olivier Bégin
Montage : Heidi Haines
Pays : Canada (Québec)
Distributeur : Maison 4:3

Tout au long de leurs carrières, les architectes Phillis Lambert, Denise Scott Brown, Blanche Lemko van Ginkel et Cornelia Hahn Oberlander ont oeuvré à redéfinir des espaces urbains en perpétuelle mutation, sans jamais perdre de vue le bien-être de ceux qui les habitent.

L’avis de Mediafilm

Avec ce reportage instructif, quoiqu'un peu épars, Joseph Hillel (AYITI TOMA) rend un hommage senti à des créatrices avant-gardistes, dont l'oeuvre est méconnue du grand public. Enrichi de nombreuses archives, le récit met en lumière les parcours exemplaires de ces femmes qui ont su faire preuve de détermination dans un milieu exclusivement masculin.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Dolor y gloria Dolor y gloria
Mediafilm

Esp. 2019. Drame psychologique de Pedro Almodovar avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Penélope Cruz. Classement: Général.


La présentation à la cinémathèque d'un de ses plus grands films incite un réalisateur à se réconcilier avec l'acteur principal, après 32 ans de brouille. Devenu accro à l'héroïne pour soigner diverses douleurs chroniques, le cinéaste est sujet à des rêveries où il revisite son enfance.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!