Crevettes pailletées, Les
1 7 4
4

Les Crevettes pailletées


mardi 3 novembre à 10h10 | Super Écran 1


Fr. 2019. Comédie de Maxime Govare, Cédric Le Gallo avec Nicolas Gob, Alban Lenoir, Geoffrey Couet. Sanctionné par sa fédération pour avoir proféré en direct une insulte homophobe, un vice-champion du monde de natation doit entraîner une équipe de water-polo gay. Émouvante et sincère célébration de la différence. Ton hésitant et gags poussifs en première partie. Rythme fluide et humour plus subtil par la suite. Personnages colorés, campés avec talent. (sortie en salle: 2 août 2019)

Général Général
Les Crevettes pailletées
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Comédie
Durée : 103 min.
Réalisation : Maxime Govare
Cédric Le Gallo
Scénario :
Photographie : Jérôme Alméras
Musique : Thomas Couzinier
Frédéric Kooshmanian
Montage : Samuel Danési
Pays : France
Distributeur : Les Films Opale
Interprètes : Nicolas Gob
Alban Lenoir
Geoffrey Couet
Michaël Abiteboul
David Baiot
Thomas Croisière

Mathias Le Goff, vice-champion du monde de natation, se met en colère contre un journaliste et profère une insulte homophobe à son endroit, en direct à la télévision. Sanctionné par sa fédération, l'athlète doit renoncer un temps à sa propre carrière pour entraîner les "Crevettes pailletées", une équipe de water-polo gay. Or, cette bande de joyeux lurons est plus portée à faire la fête qu'à se dépasser dans la piscine. Bien que la personnalité flamboyante de ses joueurs soit aux antipodes de la sienne, Mathias prend peu à peu son rôle d'entraîneur à coeur, alors que la date des prochaines Gay Games approche à grands pas.

L’avis de Mediafilm

La situation de départ est typique de la comédie populaire traditionnelle: un individu pétri de préjugés se retrouve plongé dans un univers qui lui est étranger, au sein duquel il apprend à accepter la différence. Certes, les auteurs savent manier avec bonhomie les stéréotypes liés à l'homosexualité, à travers une galerie de personnages colorés, aux traits bien définis: le transsexuel excentrique, le dragueur invétéré, le jeune qui se cherche, le militant Act Up vieillissant, le père de famille dans le placard, etc. Cependant, malgré le talent des acteurs, le film peine dans un premier temps à trouver son ton, enchaînant des dialogues plutôt faibles et des gags poussifs. Mais au fur et à mesure que le récit progresse, le rythme devient plus fluide et l'humour plus subtil. La dynamique du groupe se révèle alors efficace, permettant aux émotions et aux sentiments d'affleurer avec justesse.

Texte : Apolline Caron-Ottavi

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!