Histoires effrayantes à raconter dans le noir
1 7 5
5

Histoires effrayantes à raconter dans le noir (Scary Stories to Tell in the Dark)

É.-U. 2019. Drame d'horreur de Andre Ovredal avec Zoe Margaret Colletti, Michael Garza, Gabriel Rush. À l'Halloween 1968, la veille de la réélection de Richard Nixon, des jeunes trouvent dans une maison abandonnée un livre contenant des histoires terrifiantes, qui tendent à se réaliser. Adaptation ambitieuse mais inégale du livre pour enfants d'Alvin Schwartz. Scénario surchargé. Dimension sociopolitique audacieuse. Réalisation élégante et soignée. Interprétation convaincante. (sortie en salle: 9 août 2019)

13 ans + (horreur) 13 ans + (horreur)
Scary Stories to Tell in the Dark
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Drame d'horreur
Durée : 111 min.
Réalisation : Andre Ovredal
Scénario :
Photographie : Roman Osin
Musique : Marco Beltrami
Anna Drubich
Montage : Patrick Larsgaard
Pays : États-Unis
Distributeur : Les Films Séville
Interprètes : Zoe Margaret Colletti
Michael Garza
Gabriel Rush
Austin Abrams
Dean Norris
Gil Bellows

À l'Halloween 1968, la veille de la réélection de Richard Nixon, une bande de jeunes trouve dans une maison abandonnée un livre contenant des histoires terrifiantes, qui semblent avoir le pouvoir de se réaliser.

L’avis de Mediafilm

Produit par Guillermo del Toro (LE LABYRINTHE DE PAN, THE SHAPE OF WATER), ce drame d'horreur d'André Ovredal (TROLL HUNTER) épice considérablement le contenu du célèbre livre pour enfants d'Alvin Schwartz. Avec un résultat ambitieux et imaginatif, mais surchargé et inégal. La pertinence et l'audace du discours sociopolitique sont toutefois à signaler.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Portrait de la jeune fille en feu Portrait de la jeune fille en feu
Mediafilm

Fr. 2019. Drame sentimental de Céline Sciamma avec Noémie Merlant, Adèle Haenel, Luana Bajrami. Classement: Général.


Bretagne, 1770. Engagée pour faire le portrait de la fille d'une comtesse promise à un noble milanais, une peintre doit composer avec le refus de poser de son modèle, qui s'oppose à ce mariage arrangé et à un départ vers un pays inconnu.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!