Sympathie pour le diable
1 7 4
4

Sympathie pour le diable

Fr. 2019. Drame de guerre de Guillaume de Fontenay avec Niels Schneider, Ella Rumpf, Vincent Rottiers. En 1992 à Sarajevo, un reporter de guerre français fort en gueule tente d'alerter le monde occidental sur les horreurs dont il est témoin. Plongée vertigineuse dans l'enfer de la guerre en Bosnie, inspirée du livre de Paul Marchand. Scénario manquant de profondeur. Réalisation sur le vif. N. Schneider très convaincant. (sortie en salle: 29 novembre 2019)

13 ans + 13 ans +
Sympathie pour le diable
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Drame de guerre
Durée : 103 min.
Production : Marc Stanimirovic
Nicole Robert
Jean-Yves Robin
Réalisation : Guillaume de Fontenay
Scénario :
Photographie : Pierre Aïm
Montage : Mathilde Van de Moortel
Pays : France
Canada
Québec
Québec
Distributeur : Les Films Séville
Interprètes : Niels Schneider
Ella Rumpf
Vincent Rottiers
Elisa Lasowski
Clément Métayer
Arieh Worthalter

Sarajevo, 1992. Depuis sept mois, les forces armées serbes pilonnent sans relâche la capitale bosniaque. Témoin au quotidien de l'horreur des combats, le correspondant de guerre français Paul Marchand tente d'alerter le monde occidental sur l'urgence d'agir.

L’avis de Mediafilm

Inspiré du livre éponyme de Paul Marchand, ce premier long métrage du Québécois Guillaume de Fontenay est une plongée vertigineuse dans l'enfer de la guerre. Bien que prenant de bout en bout, l'exercice manque de développer pleinement la psychologie de son protagoniste, au demeurant interprété avec force et conviction par Niels Schneider.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Varda par Agnès Varda par Agnès
Mediafilm

Fr. 2019. Documentaire de Agnès Varda. Classement: Général.


À 90 ans, Agnès Varda passe en revue sa filmographie, ses expériences de photographe ainsi que ses récentes incursions en arts visuels. C'est également pour elle l'occasion d'évoquer son passé féministe et sa relation complice avec son défunt époux, le cinéaste Jacques Demy.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!