Justice sur le net
1 7 6
6

Justice sur le net (Justice Dot Net)


jeudi 17 juin à 10h50 | Super Écran 1

vendredi 18 juin à 16h00 | Super Écran 1


Lux. 2019. Thriller de Pol Cruchten avec Martin McCann, Pascale Bussières, Yves Jacques. Une policière traque un activiste, qui a kidnappé la ministre canadienne de l'environnement et trois industriels, afin de les juger sur Internet pour crimes contre la planète. Suspense invraisemblable, orchestré sans conviction. Évocation superficielle d'enjeux connus. Réalisation impersonnelle. Interprètes de qualité sous-exploités. (sortie en salle: 15 novembre 2019)

Général Général
Justice Dot Net
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Thriller
Durée : 100 min.
Production : Lyse Lafontaine
François Tremblay
Nicolas Steil
Dominic Wright
Jacqueline Kerrin
Réalisation : Pol Cruchten
Scénario :
Photographie : Jerzy Palacz
Montage : Jean-Luc Simon
Pays : Luxembourg
Canada
Irlande
Irlande
Distributeur : Filmoption International
Interprètes : Martin McCann
Pascale Bussières
Yves Jacques
Désirée Nosbusch
Astrid Roos
Philippe Duclos

De sa retraite luxembourgeoise, Jake de Jong, pirate informatique lié à diverses cellules écologistes radicales, détourne le site web d'un jeu vidéo très populaire. Arrivé à Montréal, lui et ses complices enlèvent la ministre canadienne de l'environnement et trois directeurs de conglomérats internationaux, qu'il accuse de crimes contre la planète. Les victimes sont enfermées dans un bunker inviolable transformé en tribunal. Les citoyens sont ensuite appelés à juger les prisonniers, suivant les délibérations menées de façon partiale par de Jong. Sur les dents, la policière Hélène Langelier entreprend de trouver le repaire où sont enfermés les otages, avant que les internautes ne décident de leur sort.

L’avis de Mediafilm

Cet ultime opus du défunt Pol Cruchten - dont l'oeuvre est inédite au Québec - ne passera pas à l'histoire. De fait, il s'agit d'un suspense modeste, invraisemblable et maladroit, arrimé à une traque policière tout ce qu'il y a de plus classique. Pourtant, l'idée de rassembler dans un huis clos un magnat du pétrole, une ministre de l'environnement et des dirigeants de multinationales de l'agroalimentaire était prometteuse. Peine perdue, puisque Cruchten et son scénariste se sont contentés d'évoquer superficiellement des enjeux climatiques archiconnus, sans enrichir le discours. Pareillement, la fertile proposition de mise en garde contre les méfaits du "dark web" est vite balayée sous le tapis. Très impersonnelle, la réalisation possède néanmoins un certain rythme. Mais les interprètes de qualité sont cantonnés dans des rôles indignes de leur talent.

Texte : Charles-Henri Ramond

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!