Halloween
1 7 5
5

Halloween

É.-U. 2018. Drame d'horreur de David Gordon Green avec Jamie Lee Curtis, Judy Greer, Virginia Gardner. L'unique survivante d'un massacre commis un soir d'Halloween quarante ans plus tôt entend éliminer le meurtrier, qui vient de s'évader. Suite directe du film-culte de 1978. Récit sommaire, aux revirements téléphonés. Réalisation fidèle à l'esprit de l'original. J.L. Curtis convaincante. (sortie en salle: 19 octobre 2018)

13 ans + (violence, horreur) 13 ans + (violence, horreur)
Halloween
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Drame d'horreur
Durée : 106 min.
Réalisation : David Gordon Green
Scénario :
Photographie : Michael Simmonds
Musique : John Carpenter
Pays : États-Unis
Distributeur : Universal
Interprètes : Jamie Lee Curtis
Judy Greer
Virginia Gardner
Will Patton
Toby Huss
Nick Castle

Quarante ans après avoir survécu au massacre perpétré par le tueur en série Michael Myers durant la soirée d'Halloween, Laurie Strode se prépare à éliminer pour de bon ce dernier, qui s'est évadé durant son transfert dans un nouvel établissement psychiatrique pénitentiaire.

L’avis de Mediafilm

40 ans après le classique de John Carpenter, David Gordon Green (PINEAPPLE EXPRESS, JOE) en réalise une suite directe, avec des résultats mitigés. La facture demeure fidèle à l'esprit de l'original et Jamie Lee Curtis est toujours aussi investie. Mais le récit multiplie les coups de théâtre téléphonés, au fil d'un jeu du chat et de la souris aux airs de déjà-vu.

Commentaires

01 janvier 2019, 14:50:04

Bon, il va falloir que je défende un peu ce film même si je ne suis pas un adepte, ni un expert du genre. Ce HALLOWEEN revient aux sources et c'est assez respectueux d'un genre mal aimé (le slasher). On peut facilement savoir qui se fera tuer ou non et il y a les fameux passages obligés mettant en scène des ados, mais j'ai adoré la musique et comment le réalisateur met en scène Michael Myers. On est dans un style plus pur, à la Carpenter, évitant les effets tapageurs ou frénétiques. Michael Myers est comme le symbole du Mal et symbolise un tueur énigmatique qui exerce une certaine fascination dans la société (représentée par les 2 journalistes et un docteur). Jamie Lee Cutis est de retour et elle incarne son fameux personnage iconique. Elle est devenu presque aussi inquiétante que son éternel rival. Sa préparation de sa confrontation et le duel qu'elle livre avec le tueur est efficace.

1 7 4

J'attribue à ce film la Cote 4

31 décembre 2018, 15:28:26

Le pire film que j'ai vu au cinéma. Je ne suis pas fait pour les films d'horreur. Les personnages sont stupides. Tout est mauvais dans ce film. Quand le réalisateur veut faire un plan séquence quand même simple, il coupe en plein milieu, c'est pathétique. Les performances sont passables par contre.

1 7 6

J'attribue à ce film la Cote 6

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Il pleuvait des oiseaux Il pleuvait des oiseaux
Mediafilm

Can. 2019. Drame de Louise Archambault avec Andrée Lachapelle, Gilbert Sicotte, Rémy Girard. Classement: Général (déconseillé aux jeunes enfants).


Une octogénaire échappée de l'asile et une jeune photographe, à la recherche des survivants des grands feux qui ont autrefois embrasé la région, font irruption dans la vie de deux vieillards vivant en ermites sur les rives d'un lac sauvage.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!