Extraordinaire voyage du fakir, L'
1 7 4
4

L' Extraordinaire voyage du fakir (The Extraordinary Journey of the Fakir)

Fr. 2018. Comédie dramatique de Ken Scott avec Dhanush , Bérénice Bejo, Erin Moriarty. Venu à Paris chercher son père qu'il n'a jamais connu, un jeune Indien se retrouve propulsé aux quatre coins de l'Europe. Fable picaresque et humaniste, tirée du roman de Romain Puértolas. Seconds rôles sous-développés. Mise en scène ambitieuse et pleine d'allant. Dhanush charismatique et attachant. (sortie en salle: 21 juin 2019)

Général Général
The Extraordinary Journey of the Fakir
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Comédie dramatique
Durée : 97 min.
Réalisation : Ken Scott
Scénario :
Photographie : Vincent Mathias
Musique : Nicolas Errera
Montage : Philippe Bourgueil
Yvann Thibaudeau
Pays : France
Inde
Belgique
Belgique
Distributeur : AZ Films
Interprètes : Dhanush
Bérénice Bejo
Erin Moriarty
Barkhad Abdi
Gérard Jugnot

Aja est né et a grandi à Mumbai, y apprenant mille et une combines pour subsister. À la mort de sa mère, le jeune homme retrouve des lettres de son père, dans lesquelles il invitait son amoureuse à le rejoindre à Paris. Muni de 100 faux euros, de l'urne funéraire de sa mère et d'un passeport, Aja se lance à la recherche de ce paternel qu'il n'a jamais connu. Mais peu après son arrivée à Paris, le voyageur a le coup de foudre pour une jeune Américaine croisée dans un grand magasin de meubles. Et par un malentendu, Aja échoue en Angleterre, aux côtés de migrants somaliens. Puis, afin de revoir celle qui fait battre son coeur, le jeune Indien se retrouve dans la suite romaine d'une star de cinéma, dans une montgolfière destinée à un couple marié et enfin, dans un camp en Libye.

L’avis de Mediafilm

Adaptée d'un roman de Romain Puértolas, cette fable aussi colorée que fantaisiste convoque des enjeux dramatiques très actuels, en particulier celui de l'immigration clandestine, tout en faufilant dans sa trame une romance un rien tirée par les cheveux. Monté avec beaucoup d'allant, profitant d'une photographie soignée ainsi que d'une mise en scène ambitieuse et attentive du Québécois Ken Scott (STARBUCK), le film possède la naïveté des contes de fée réconfortants, sans jamais céder au racolage ni à la mièvrerie. Picaresque et profondément humaniste, le récit en forme d'ode au vivre-ensemble repose entièrement sur la prestation attachante et charismatique de Dhanush, star du cinéma indien fort à l'aise dans ce périple international. Autour de lui, les seconds rôles sont trop peu développés pour convaincre pleinement.

Texte : Helen Faradji

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () La Gomera La Gomera
Mediafilm

Roum. 2019. Comédie policière de Corneliu Porumboiu avec Vlad Ivanov, Catrinel Marlon, Rodica Lazar. Classement: 13 ans +.


Un inspecteur roumain corrompu se rend aux îles Canaries pour apprendre la langue des siffleurs. Celle-ci lui permettra de déjouer ses collègues policiers lors de l'évasion à Bucarest d'un petit gangster, qui a volé un magot au commanditaire de l'opération.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!