Extraordinaire voyage du fakir, L'
1 7 4
4

L' Extraordinaire voyage du fakir (The Extraordinary Journey of the Fakir)

Fr. 2018. Comédie dramatique de Ken Scott avec Dhanush , Bérénice Bejo, Erin Moriarty. Venu à Paris chercher son père qu'il n'a jamais connu, un jeune Indien se retrouve propulsé aux quatre coins de l'Europe. Fable picaresque et humaniste, tirée du roman de Romain Puértolas. Seconds rôles sous-développés. Mise en scène ambitieuse et pleine d'allant. Dhanush charismatique et attachant. (sortie en salle: 21 juin 2019)

Général Général
The Extraordinary Journey of the Fakir
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Comédie dramatique
Durée : 97 min.
Réalisation : Ken Scott
Scénario :
Photographie : Vincent Mathias
Musique : Nicolas Errera
Montage : Philippe Bourgueil
Yvann Thibaudeau
Pays : France
Inde
Belgique
Belgique
Distributeur : AZ Films
Interprètes : Dhanush
Bérénice Bejo
Erin Moriarty
Barkhad Abdi
Gérard Jugnot

Au décès de sa mère, un jeune Indien se rend à Paris, dans l'espoir d'y trouver son père, qu'il n'a jamais connu. Le voyageur est plutôt propulsé aux quatre coins de l'Europe, où il vit toutes sortes de péripéties.

L’avis de Mediafilm

Cette fable fantaisiste aborde des enjeux dramatiques très actuels, dont l'immigration clandestine. Lumineuse et léchée, la mise en scène ambitieuse de Ken Scott (STARBUCK) met en valeur un récit humaniste et picaresque, qui repose entièrement sur la prestation attachante de la star indienne Dhanush, les seconds rôles demeurant pour leur part sous-développés.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Dolor y gloria Dolor y gloria
Mediafilm

Esp. 2019. Drame psychologique de Pedro Almodovar avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Penélope Cruz. Classement: Général.


La présentation à la cinémathèque d'un de ses plus grands films incite un réalisateur à se réconcilier avec l'acteur principal, après 32 ans de brouille. Devenu accro à l'héroïne pour soigner diverses douleurs chroniques, le cinéaste est sujet à des rêveries où il revisite son enfance.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!