Lion, le
1 7 6
6

Lion, le

Fr. 2020. Comédie d'espionnage de Ludovic Colbeau-Justin avec Dany Boon, Philippe Katerine, Anne Serra. Pour retrouver sa fiancée enlevée par de mystérieux ravisseurs, un psychiatre fait équipe avec un de ses patients, qui se prétend agent secret. Intrigue passe-partout souvent incohérente. Humour ringard. Cascades extravagantes. Réalisation efficace sur le plan technique. Interprétation caricaturale. (sortie en salle: 21 février 2020)

Général Général
Lion, le
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Comédie d'espionnage
Durée : 92 min.
Réalisation : Ludovic Colbeau-Justin
Scénario :
Photographie : Thomas Lerebour
Montage : Sylvie Landra
Élodie Codaccioni
Pays : France
Belgique
Distributeur : TVA-Films
Interprètes : Dany Boon
Philippe Katerine
Anne Serra
Samuel Jouy
Sophie Verbeeck
Stana Roumillac

Pour retrouver sa fiancée enlevée par de mystérieux ravisseurs, un psychiatre fait équipe avec un de ses patients, qui se prétend agent secret et spécialiste en récupération d'otages. Or, les méthodes de ce dernier se révèlent pour le moins insolites et expéditives.

L’avis de Mediafilm

Dans la lignée du récent JOHNNY ENGLISH STRIKES AGAIN, cette comédie d'espionnage enfile les cascades à la James Bond, sur fond d'intrigue passe-partout défiant toute logique. Si la réalisation est efficace sur le plan technique, l'humour se fait macho et ringard, alors que Dany Boon et Philippe Katerine cèdent rapidement à la caricature et au cabotinage.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Suspect numéro un Suspect numéro un
Mediafilm

Can. 2020. Drame de Daniel Roby avec Antoine Olivier Pilon, Josh Hartnett, Stephen McHattie. Classement: 13 ans +.


En 1989, un journaliste d'enquête du Globe and Mail s'efforce de prouver qu'un jeune toxicomane québécois, détenu en Thaïlande pour trafic de drogue, a été piégé par des agents de la GRC, qui l'avaient pris à tort pour un joueur majeur dans la filière asiatique.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!