Camp papillon
1 7
5

Camp papillon

Can. 2018. Documentaire de Guillaume Sylvestre. Un camp de vacances québécois accueille chaque année 300 déficients intellectuels et handicapés, encadrés par une centaine de moniteurs âgés de 16 à 20 ans. Regard sensible et touchant, desservi par une ligne narrative manquant de force. Montage peu rigoureux. Photographie plutôt terne. Mise en scène attentive, en prise directe sur le réel. (sortie en salle: 6 juin 2019)


Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!