3

Le Silence des agneaux
(The Silence of the Lambs)

É.-U. 1991. Drame policier de Jonathan Demme avec Jodie Foster, Anthony Hopkins, Scott Glenn. Une jeune stagiaire du FBI est chargée d'interroger un dangereux meurtrier afin d'obtenir de lui des informations sur un autre tueur recherché par la police. Suspense d'une efficacité peu commune, d'après le roman de Thomas Harris. Réalisation précise et habile. Interprétation de première force.

16 ans + (violence, horreur) 16 ans + (violence, horreur)
Mediafilm

Genre : Drame policier
Année : 1991
Durée : 118 min.
Réalisation : Jonathan Demme
Scénario : Ted Tally

D'après le roman de Thomas Harris.
Photographie : Tak Fujimoto
Musique : Howard Shore
Montage : Craig McKay
Pays : États-Unis
Distributeur : Orion
Interprètes : Jodie Foster
Anthony Hopkins
Scott Glenn
Anthony Heald
Ted Levine
Brooke Smith
Diane Baker
Charles Napier
Alex Coleman
Roger Corman

Le F.B.I. est à la recherche d'un fou meurtrier qui s'attaque à des jeunes femmes dont il enlève des pans de peau après les avoir tuées. Pour obtenir des renseignements particuliers sur la personnalité de cet inconnu dangereux, un des enquêteurs songe à consulter un psychiatre, le docteur Hannibal Lecter, lui-même enfermé pour des crimes abominables, par l'intermédiaire d'une stagiaire, Clarice Starling.

L’avis de Mediafilm

É.-U. 1991. Drame policier de Jonathan Demme avec Jodie Foster, Anthony Hopkins, Scott Glenn. Une jeune stagiaire du FBI est chargée d'interroger un dangereux meurtrier afin d'obtenir de lui des informations sur un autre tueur recherché par la police. Suspense d'une efficacité peu commune, d'après le roman de Thomas Harris. Réalisation précise et habile. Interprétation de première force.

Revue de presse

Darkness Visible

Owen Gleiberman (Entertainment Weekly)

Demme has created a supremely sensuous and hypnotic thriller. He brings Harris' [the novelist] sensationalistic material an emotional charge virtually unheard of in this genre. Hopkins (...) gives the performance of his life. (Texte paru en 1991)

Methods of Madness

Vincent Canby (New York Times)

The screenplay, which is very effective in detailing character, is occasionally hard pressed to feed the audience enough information so that it can follow the increasingly breathless manhunt without a roadmap. (Texte paru en 1991)

Suspense: nouvelle cuisine

Claude Baignères (Le Figaro)

Il est diaboliquement habile, Jonathan Demme (...). Tout est logiquement au point pour le dénouement qui se joue dans une cave obscure entre des ombres nerveuses qui se fuient ou se cherchent. (Texte paru en 1991)

Le Diable certainement

Jean-Michel Frodon (Le Monde)

LE SILENCE DES AGNEAUX (...) n'est pas un grand film d'horreur. C'est un grand film. Les éléments de scénario et de décors, plus encore le jeu des comédiens, sont (...) de premier ordre. (Texte paru en 1991)

Époustouflant!

Francis-R. Nicolet (Ciné-Feuilles)

Le scénario est parfaitement réglé, la mise en images toujours efficace et le rythme soutient constamment la tension en ne laissant que de rares instants au spectateur pour reprendre son souffle. (Texte paru en 1991)