3

Snowpiercer - Le Transperce-neige
(Snowpiercer)

Cor.S. 2013. Science-fiction de Bong Joon-ho avec Chris Evans, Song Kang-ho, Tilda Swinton. Durant une nouvelle ère glaciaire, les survivants de l'humanité s'affrontent à bord d'un super-train, où un leader charismatique mène la révolte des opprimés contre le pouvoir. Adaptation imaginative d'une bd française. Allégorie provocante sur la lutte des classes. Huis clos spectaculaire alliant humour noir et violence exacerbée. Interprétation dans la note. (sortie en salle: 18 juillet 2014)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)
Mediafilm

Genre : Science-fiction
Année : 2013
Durée : 125 min.
Réalisation : Bong Joon-ho
Scénario : Bong Joon-ho
Kelly Masterson

D'après le roman de Jacques Lob, Jean-Marc Rochette, Benjamin Legrand.
Photographie : Hong Kyung-pyo
Musique : Marco Beltrami
Montage : Steve M. Choe
Changju Kim
Pays : Corée du Sud
République Tchèque
États-Unis
États-Unis
France
Distributeur : Les Films Séville
Interprètes : Chris Evans
Song Kang-ho
Tilda Swinton
Ko Ah-sung
Jamie Bell
John Hurt
Ed Harris
Octavia Spencer
Vlad Ivanov
Ewen Bremner
Alison Pill

Alors que la Terre vit une nouvelle ère glaciaire, quelques survivants sillonnent le globe à bord d'un super-train où les pauvres vivent dans des conditions abjectes. Mais un leader charismatique mène les rebelles d'un wagon à l'autre, dans le but de prendre le contrôle du convoi.

L’avis de Mediafilm

Cette adaptation imaginative d'une bd française allie le spectaculaire au politique dans une oeuvre à l'humour très noir et à la violence exacerbée. Malgré quelques longueurs et des effets spéciaux qui laissent parfois à désirer, ce film d'action épique en huis clos est à la fois un divertissement enlevant et une réflexion provocante sur l'avenir de notre monde.

Revue de presse

Prose d'un transsibérien

Apolline Caron-Ottavi (24 Images)

(...) mais le simplisme apparent des archétypes (...) constitue, en terme de cinéma, un terrain de jeu sans limites pour Bong Joon-ho, qui y trace une ligne narrative complexe, plus surprenante qu’il n’y paraît au départ, truffée de scènes spectaculaires mais également d’ambiguïtés morales.

Train de vie

François Lévesque (Le Devoir)

(...) le succès de la proposition est largement imputable à la mise en scène astucieuse de Bong Joon-ho, qui parvient à insuffler une ampleur, voire un souffle épique, à ce qui est essentiellement un huis clos.

 

En quelques mots...

Pascal Grenier (Séquences)

En mariant à la fois des éléments du film d'anticipation et du film de survie, cette coproduction américano-franco-sud-coréenne au castin international de renom (...) réussit son pari d'être un suspense haletant et prenant d'un bout à l'autre.

Éblouissant

Romain Blondeau (Les Inrockuptibles)

(...) Bong Joon-ho n'a rien cédé sur sa méthode, ni sur ses aspirations d'auteur. Mieux: il a radicalisé son geste, puisé dans cette nouvelle aventure transfrontalière la matière d'un blockbuster ambivalent, à la fois spectaculaire et politique, fédérateur et transgressif.