3

L' Heure de la sortie
(L' Heure de la sortie)

Fr. 2018. Drame de Sébastien Marnier avec Laurent Lafitte, Luana Bajrami, Victor Bonnel. Un professeur suppléant tente de comprendre l'attitude inquiétante de certains de ses élèves, surdoués, méprisants et nihilistes. Adaptation sensible du roman de Christophe Dufosse. Jeu habile avec les codes du thriller et du cinéma d'horreur. Mise en scène anxiogène. Personnages dérangeants et complexes, incarnés avec intensité. (sortie en salle: 16 août 2019)

13 ans + 13 ans +
Mediafilm

Genre : Drame
Année : 2018
Durée : 104 min.
Réalisation : Sébastien Marnier
Scénario : Sébastien Marnier
Elise Griffon

D'après le roman de Christophe Dufosse.
Photographie : Romain Carcanade
Musique : Zombie Zombie
Montage : Isabelle Manquillet
Pays : France
Distributeur : Axia Films
Interprètes : Laurent Lafitte
Luana Bajrami
Victor Bonnel
Adèle Castillon
Matteo Perez
Leopold Buchsbaum
Thomas Guy
Emmanuelle Bercot
Pascal Greggory

Professeur de français, Pierre obtient un poste de remplaçant dans un collège huppé, son prédécesseur s'étant suicidé devant les yeux de ses élèves. Déstabilisé par la précocité intellectuelle comme par la froideur méprisante de certains jeunes de sa classe, l'enseignant se met à les espionner. Les activités violentes des adolescents, ainsi que les pamphlets de fin du monde qu'ils enregistrent sur vidéo, vont plonger Pierre dans l'angoisse.

L’avis de Mediafilm

Dans cette adaptation du roman de Christophe Dufosse, Sébastien Marnier (l'inédit IRRÉPROCHABLE) joue habilement avec les codes du thriller et du film d'horreur, aux fins d'une réflexion sensible sur le désespoir qui accable la jeune génération. Les élèves du suppléant, glaçants en ce qu'ils n'ont rien d'adolescents "normaux" (dans le sens de juvéniles et insouciants), se révèlent en effet hantés par la catastrophe environnementale en cours. Marnier multiplie les références (Kafka, Rimbaud, CHILDREN OF THE DAMNED, TAKE SHELTER, etc.) et parvient à créer une atmosphère anxiogène, grâce à une mise en scène efficace, bien servie par la trame sonore du groupe Zombie Zombie. Dérangeants et complexes, les personnages sont incarnés avec l'intensité requise.

Texte : Apolline Caron-Ottavi