6

Dora et la cité d'or perdue
(Dora and the Lost City of Gold)

É.-U. 2019. Aventures de James Bobin avec Isabela Moner, Jeff Wahlberg, Madeleine Madden. Une jeune aventurière, qui poursuit ses études en ville, retourne dans la jungle où elle a grandi, afin de retrouver ses parents disparus en cherchant une mystérieuse cité perdue. Adaptation maladroite d'une série animée. Scénario infantile. Ton forcé et hésitant. Trucages et décors surannés. I. Moner convaincante, contrairement au reste de la distribution. (sortie en salle: 9 août 2019)

Général Général
Mediafilm

Genre : Aventures
Année : 2019
Durée : 102 min.
Réalisation : James Bobin
Scénario : Nicholas Stoller
Matthew Robinson
Photographie : Javier Aguirresarobe
Musique : John Debney
Germaine Franco
Montage : Mark Everson
Pays : États-Unis
Distributeur : Paramount
Interprètes : Isabela Moner
Jeff Wahlberg
Madeleine Madden
Nicholas Coombe
Eugenio Derbez
Michael Pena
Eva Longoria
Temuera Morrison
Q'Orianka Kilcher

Venue étudier en ville, une adolescente retourne dans sa jungle natale pour retrouver ses parents archéologues, qui ont mystérieusement disparu alors qu'ils cherchaient une ancienne cité d'or. Sont également du voyage le cousin de la jeune fille et son fidèle singe.

L’avis de Mediafilm

Cette adaptation en prises de vue réelles d'une série télé animée est minée par un scénario puéril et une réalisation au ton hésitant. Des trucages vieillots, une musique pompière et des décors fauchés renforcent l'impression d'un film d'une autre époque. Dans le rôle-titre, Isabela Moner se montre convaincante, contrairement au reste de la distribution.