2

Aquarela

G.-B. 2018. Documentaire de Victor Kossakovsky. Aux quatre coins du monde, l'eau fait preuve d'une puissance dévastatrice hors du commun que l'humain, désarmé, ne peut que contempler ou subir. Essai documentaire étourdissant, à la limite de l'abstraction. Puissant pouvoir d'évocation. Sous-texte écologique puissant. Trame sonore ahurissante. Images d'une beauté magistrale. (sortie en salle: 23 août 2019)

Général Général
Mediafilm

Genre : Documentaire
Année : 2018
Durée : 90 min.
Réalisation : Victor Kossakovsky
Scénario : Victor Kossakovsky
Aimara Reques
Photographie : Ben Bernhard
Victor Kossakovsky
Musique : Eicca Toppinen
Montage : Victor Kossakovsky
Molly Malene Steensgaard
Ainara Vera
Pays : Grande-Bretagne
Allemagne
Danemark
Danemark
États-Unis
Distributeur : Métropole Films Distribution

Du Groenland à la Floride, en passant par la Russie et la Californie, la force brute de l'eau déchaîne une puissance dévastatrice hors du commun. Désarmé, l'humain doit se contenter de la contempler ou de la subir.

L’avis de Mediafilm

Le russe Viktor Kossakovsky dédie à son mentor Alexandre Sokurov (MÈRE ET FILS) cette oeuvre étourdissante, à la limite de l'abstraction, dont le message écologique est des plus actuels. La trame sonore ahurissante, les images d'une beauté magistrale et l'absence d'explications factuelles confèrent à cette expérience immersive un extraordinaire pouvoir de fascination.