2

Portrait de la jeune fille en feu

Fr. 2019. Drame sentimental de Céline Sciamma avec Noémie Merlant, Adèle Haenel, Luana Bajrami. Engagée pour faire le portrait de la fille d'une comtesse bretonne, promise contre son gré à un noble milanais, une peintre doit composer avec le refus de poser de son modèle. Oeuvre délicate sur l'éveil du désir, l'émancipation féminine et l'amour de l'art. Dialogue de qualité supérieure. Mise en scène raffinée et sensuelle. Excellente interprétation. (sortie en salle: 14 février 2020)

Général Général
Mediafilm

Genre : Drame sentimental
Année : 2019
Durée : 121 min.
Réalisation : Céline Sciamma
Scénario : Céline Sciamma
Photographie : Claire Mathon
Musique : Jean-Baptiste de Laubier
Arthur Simonini
Montage : Julien Lacheray
Pays : France
Distributeur : MK 2 - Mile End
Interprètes : Noémie Merlant
Adèle Haenel
Luana Bajrami
Valeria Golino
Cécile Morel

Bretagne, 1770. Engagée pour faire le portrait de la fille d'une comtesse promise à un noble milanais, une peintre doit composer avec le refus de poser de son modèle, qui s'oppose à ce mariage arrangé et à un départ vers un pays inconnu.

L’avis de Mediafilm

Douze ans après son premier film, l'acclamé NAISSANCE DES PIEUVRES, Céline Sciamma refait équipe avec Adèle Haenel. Cette fois pour un drame romantique sur l'éveil du désir, l'émancipation féminine et l'amour de l'art, mis en scène avec raffinement et sensualité. Expressive et nuancée, Haenel forme un tandem complice avec l'excellente Noémie Merlant.