4

L' Art de l'autodéfense
(The Art of Self-Defense)

É.-U. 2019. Comédie de Riley Stearns avec Jesse Eisenberg, Alessandro Nivola, Imogen Poots. Inscrit à des cours de karaté, un comptable timoré récemment agressé par des motards tombe sous l'emprise d'un instructeur charismatique. Fable excentrique et noire sur la masculinité toxique. Scénario prometteur devenant vite prévisible. Mise en scène minimaliste et décalée. Composition savoureuse de J. Eisenberg. (sortie en salle: 19 juillet 2019)

13 ans + (violence) 13 ans + (violence)
Mediafilm

Genre : Comédie
Année : 2019
Durée : 104 min.
Réalisation : Riley Stearns
Scénario : Riley Stearns
Photographie : Michael Ragen
Musique : Heather McIntosh
Montage : Sarah Beth Shapiro
Pays : États-Unis
Distributeur : TVA-Films
Interprètes : Jesse Eisenberg
Alessandro Nivola
Imogen Poots
Steve Terada
Phillip Andre Botello
Jason Burkey

Après s'être fait agresser dans la rue par un gang de motards, Casey Davies s'inscrit à des cours de karaté. Rapidement, le comptable solitaire et timoré développe une relation pour le moins étrange avec son instructeur, le sombre, imprévisible et charismatique Sensei. Mais le culte que Casey voue à ce dernier commence à s'effriter quand il se met à participer aux cours du soir exclusifs auxquels celui-ci l'invite.

L’avis de Mediafilm

Cette fable excentrique et noire sur la masculinité toxique suggère un croisement étrange entre THE KARATE KID et FIGHT CLUB. Initialement prometteur, le scénario du réalisateur Riley Stearns (FAULTS) se révèle finalement moins original que prévu. À l'inverse, la mise en scène, décalée et minimaliste, beaucoup plus déstabilisante qu'anticipé, recèle quelques surprises. Inégal, l'ensemble vaut néanmoins le détour, grâce à la performance savoureuse de l'excellent Jesse Eisenberg (THE SOCIAL NETWORK). Lequel parvient à rendre inoubliable et crédible le protagoniste pourtant caricatural de cet étrange petit récit d'apprentissage.

Texte : Georges Privet