3

The Last Black Man in San Francisco
(The Last Black Man in San Francisco)

É.-U. 2019. Drame de moeurs de Joe Talbot avec Jimmie Fails, Jonathan Majors, Danny Glover. À San Francisco, un jeune Afro-Américain forme le projet de rénover une vieille maison biscornue, qu'il croit avoir été construite par son grand-père dans les années 1940. Poème urbain au carrefour de l'étude de moeurs et du drame social. Dénonciation du confinement en ghetto des Afro-Américains à San Francisco. Réalisation inventive. Interprétation touchante. (sortie en salle: 12 juillet 2019)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)
Mediafilm

Genre : Drame de moeurs
Année : 2019
Durée : 121 min.
Réalisation : Joe Talbot
Scénario : Joe Talbot
Jimmie Fails
Rob Richert
Photographie : Adam Newport-Berra
Musique : Emile Mosseri
Montage : David Marks
Pays : États-Unis
Distributeur : TVA-Films
Interprètes : Jimmie Fails
Jonathan Majors
Danny Glover
Tichina Arnold
Rob Morgan
Mike Epps

À San Francisco, un jeune Afro-Américain essaie de rénover une vieille maison biscornue, qu'il croit avoir été construite par son grand-père dans les années 1940. Chassé par les propriétaires blancs, il entreprend de reprendre ses droits sur les lieux.

L’avis de Mediafilm

Au carrefour de l'étude de moeurs, de la peinture sociale et du poème urbain, ce film prenant est pour San Francisco ce que BOYZ N THE HOOD a été pour Los Angeles: une dénonciation du confinement des Afro-Américains dans des ghettos. La réalisation est inventive, très fluide, au service du touchant tandem formé par Jimmie Fails et Jonathan Majors.