4

Vivre à 100 milles à l'heure

Can. 2019. Chronique de Louis Bélanger avec Rémi Goulet, Antoine L'Écuyer, Félix-Antoine Cantin. De l'enfance au début de l'âge adulte, trois inséparables camarades de classe encourent des risques de plus en plus grands en se livrant au trafic de drogues. Récit édifiant, librement inspiré de la jeunesse de l'auteur. Ensemble sincère mais parfois artificiel dans son exécution. Mise en scène experte, attentive aux personnages. Belle unité dans l'interprétation. (sortie en salle: 27 septembre 2019)

13 ans + 13 ans +
Mediafilm

Genre : Chronique
Année : 2019
Durée : 104 min.
Réalisation : Louis Bélanger
Scénario : Louis Bélanger
Photographie : Pierre Mignot
Musique : Guy Bélanger
Claude Fradette
Montage : Claude Palardy
Pays : Canada (Québec)
Distributeur : Les Films Opale
Interprètes : Rémi Goulet
Antoine L'Écuyer
Félix-Antoine Cantin
Sandrine Poirier-Allard
Maxime Dumontier
Elijah Patrice-Baudelot
Zakary Methot
Benoît McGinnis
Marie-Hélène Thibault

De l'enfance au début de l'âge adulte, trois inséparables camarades de classe de Charlesbourg encourent des risques de plus en plus grands en se livrant au trafic de drogues, notamment au nez de motards criminels dont ils ont violé le territoire.

L’avis de Mediafilm

Où s'arrête le vécu et où commence la fiction? Louis Bélanger (GAZ BAR BLUES), qui a puisé dans sa jeunesse la matière de ce nouveau film, invoque l'inaliénable droit au mensonge des créateurs. Tout n'est pas parfait dans ce récit édifiant, mais la mise en scène experte fait battre le coeur des personnages, campés avec unité par une douzaine de jeunes acteurs.