5

Ce qui nous sépare
(Hope Gap)

G.-B. 2019. Drame sentimental de William Nicholson avec Bill Nighy, Annette Bening, Josh O'Connor. En visite chez ses parents dans le sud de l'Angleterre, un informaticien apprend que son père va quitter sa mère, une femme très croyante, après 29 ans de mariage. Histoire de déchirement parental peu relevée, d'inspiration autobiographique. Mise en scène languissante. Magnifique photographie. Personnages peu attachants, défendus par d'excellents interprètes.

Général Général
Mediafilm

Genre : Drame sentimental
Année : 2019
Durée : 100 min.
Réalisation : William Nicholson
Scénario : William Nicholson
Photographie : Anna Valdez-Hanks
Musique : Alex Heffes
Montage : Pia Di Ciaula
Pays : Grande-Bretagne
Distributeur : TVA-Films
Interprètes : Bill Nighy
Annette Bening
Josh O'Connor
Aiysha Hart
Sally Rogers
Ryan McKen

En visite chez ses parents dans le sud de l'Angleterre, un informaticien apprend que son père va quitter sa mère après 29 ans de mariage. Très croyante, cette dernière prend très mal ce divorce, au point où son fils craint qu'elle ne sombre dans une grave dépression.

L’avis de Mediafilm

S'inspirant du divorce de ses propres parents, le scénariste William Nicholson (NELL, GLADIATOR) réalise mollement et de façon très classique son second film en 20 ans. Trop proche de son sujet, il échoue à créer des personnages attachants, malgré le talent de ses interprètes. En revanche, la photographie sait magnifier la beauté des décors côtiers.