5

Journal de Bolivie

Can. 2020. Documentaire de Jules Falardeau, Jean-Philippe Nadeau Marcoux. En octobre 2017, des guévaristes boliviens célèbrent le 50e anniversaire de la mort du Che, dans les montagnes mêmes où lui et ses guerilleros ont tenté de mener la révolution. Hommage senti mais bancal à une grande figure de la lutte sociale et révolutionnaire. Quelques interventions éclairantes. Réalisation sur le vif, non exempte de passages banals. (sortie en salle: 31 juillet 2020)

Général Général
Mediafilm

Genre : Documentaire
Année : 2020
Durée : 90 min.
Réalisation : Jules Falardeau
Jean-Philippe Nadeau Marcoux
Scénario : Jules Falardeau
Jean-Philippe Nadeau Marcoux
Photographie : Jean-Philippe Nadeau Marcoux
Musique : François-Xavier Russell
Montage : Jules Falardeau
Pays : Canada (Québec)
Bolivie
Distributeur : K-Films Amérique

En octobre 2017, des guévaristes boliviens célèbrent le 50e anniversaire de la mort du Che, dans les montagnes mêmes où lui et ses guerilleros ont tenté de mener la révolution. En parallèle, de jeunes peintres anarchistes complètent dans un parc un portrait de leur héros.

L’avis de Mediafilm

Le fils de Pierre Falardeau poursuit le combat de ce dernier pour la justice sociale à travers un hommage au Che senti et réalisé sur le vif, mais insuffisamment contextualisé pour le profane. L'analyse par des universitaires de l'échec du projet du guerillero, et la lecture des extraits de son journal, sont davantage éclairants.