Jeune femme
1 7 3
3

Jeune femme

Fr. 2017. Drame de Léonor Serraille avec Laetitia Dosch, Léonie Simaga, Souleymane Seye Ndiaye. Larguée par son petit ami à leur retour d'un séjour de dix ans au Mexique, une trentenaire paumée se débrouille plus mal que bien dans un Paris où elle ne connaît personne. Portrait capricieux et imprévisible d'une femme immature. Traitement réaliste. Caméra à l'épaule inquisitrice. L. Dosch impertinente et entière. (sortie en salle: 1 décembre 2017)

Général Général

Genre : Drame
Durée : 97 min.
Réalisation : Léonor Serraille
Scénario :
Photographie : Emilie Noblet
Musique : Julie Roué
Montage : Clémence Carré

Larguée par son petit ami à leur retour d'un séjour de dix ans au Mexique, une trentenaire immature se retrouve démunie dans un Paris où elle ne connaît personne. Ses mensonges et sa propension à profiter des autres lui permettent toutefois de garder la tête hors de l'eau.

L’avis de Mediafilm

Révélée dans LA BATAILLE DE SOLFÉRINO, Laetitia Dosch incarne avec impertinence et abandon une paumée pas toujours excusable, mais pas foncièrement méchante non plus, traquée par la caméra à l'épaule inquisitrice de la nouvelle venue Léonor Séraille. Laquelle a remporté la Caméra d'or à Cannes en 2017 pour ce coup d'essai libre et imprévisible.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!