Malek
1 7 5
5

Malek

Can. 2018. Drame psychologique de Guy Édoin avec Tewfik Jallab, Karine Vanasse, Mani Soleymanlou. À la suite d'une tentative de suicide, un chômeur montréalais d'origine libanaise confronte les démons de son passé, sous l'impulsion d'une psychologue et d'une nouvelle petite amie. Production aux ambitions déçues, tirée d'un roman de Rawi Hage. Intrigue sans suspense, pétrie d'incohérences. Mise en scène artificielle. T. Jallab peu convaincant. (sortie en salle: 18 janvier 2019)

13 ans + 13 ans +
Malek
Ajouter à ma liste Imprimer

Genre : Drame psychologique
Durée : 95 min.
Production : Réal Chabot
Réalisation : Guy Édoin
Scénario :
Photographie : Michel La Veaux
Musique : Yvann Thibaudeau
Pays : Canada (Québec)
Distributeur : Les Films Séville
Interprètes : Tewfik Jallab
Karine Vanasse
Mani Soleymanlou
Hiba Abouk
Manal Issa
Wissam Fares

À la suite d'une tentative de suicide, un chômeur montréalais d'origine libanaise en vient à confronter les démons de son passé, sous l'impulsion de sa nouvelle petite amie iranienne et de la psychologue chargée de son dossier.

L’avis de Mediafilm

Traumas, secrets, transgressions, atavismes... Tous les germes d'une intrigue shakespearienne sont rassemblés dans ce troisième long métrage du Québécois Guy Édoin (MARÉCAGES, VILLE MARIE). Mais aucun n'a poussé. En faute, le scénario dénué de suspense, pétri d'incohérences et de hasards forcés, que la mise en scène et le montage tentent en vain d'animer.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Bunuel en el laberinto de las tortugas Bunuel en el laberinto de las tortugas
Mediafilm

Esp. 2019. Film d'animation de Salvador Simo.


En 1930, ébranlé par le scandale provoqué par son film "L'Âge d'or", Luis Bunuel rentre en Espagne pour tourner dans les Hurdes, une région pauvre et coupée du monde, un documentaire financé grâce à l'argent gagné à la loterie par son ami Ramon Acin, sculpteur anarchiste.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!