Colonie, Une
1 7 3
3

Une Colonie


jeudi 27 juin à 12h15 | Super Écran 1

vendredi 28 juin à 00h10 | Super Écran 1

mercredi 26 juin à 02h00 | Super Écran 1


Can. 2018. Drame de Geneviève Dulude-De Celles avec Émilie Bierre, Irlande Côté, Jacob Whiteduck-Lavoie. L'éveil au monde d'une adolescente réservée, au contact d'une populaire élève de sa nouvelle école secondaire et d'un compagnon de classe Abénaki. Récit d'apprentissage délicat et subtil. Messages sociohistoriques un brin appuyés. Traitement impressionniste envoûtant. Performance solide et sentie d'E. Bierre. (sortie en salle: 1 février 2019)

Général (déconseillé aux jeunes enfants) Général (déconseillé aux jeunes enfants)
Une Colonie
Ajouter à ma liste Imprimer

Sous le regard triste de sa petite soeur, Mylia prend le chemin de sa nouvelle école secondaire. Échaudée par une histoire de harcèlement survenue dans un établissement précédent, l'adolescente réservée, dont les parents sont en crise larvée, entame ce nouveau départ avec appréhension. Par l'intermédiaire de sa cousine inscrite à la même école, Mylia fait la connaissance de Jacinthe, une élève populaire et spontanée. Laquelle, pour la remercier de l'avoir aidée à faire ses devoirs, l'invite à une fête qu'elle donne chez elle. Mais ce soir-là, Mylia, intimidée par cette hôtesse qui la fascine, boit de l'alcool pour la première fois, et en abuse. Partie ivre de chez Jacinthe, elle est raccompagnée par Jimmy, un garçon de sa classe qui habite la réserve abénakie voisine.

L’avis de Mediafilm

La réalisatrice du documentaire BIENVENUE À F.L. poursuit sur le versant de la fiction son exploration de l'adolescence, avec un égal bonheur. Un brin appuyé, le message sociohistorique, véhiculé par le protagoniste autochtone, s'intègre néanmoins harmonieusement à un récit d'apprentissage délicat, allusif, qui déjoue plus d'une fois les attentes du spectateur. La dénonciation des pièges du conformisme et son corollaire, l'éloge de la marginalité à l'âge où la personnalité se forme, sont par ailleurs illustrées avec intelligence et empathie. Ces qualités d'écriture se conjuguent chez Geneviève Dulude-De Celles avec un talent certain pour la composition d'images sobrement évocatrices, d'un impressionnisme envoûtant. Confirmant tout le bien que l'on pouvait penser d'elle depuis sa découverte en 2012 dans CATIMINI de Nathalie Saint-Pierre, la jeune Émilie Bierre porte le film avec aplomb et sensibilité.

Texte : Louis-Paul Rioux

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Le film de la semaine
Cote Mediafilm () Dogman Dogman
Mediafilm

It. 2018. Drame de Matteo Garrone avec Marcello Fonte, Edoardo Pesce, Alida Baldari Calabria. Classement: 13 ans + (violence).


Un toiletteur pour chiens divorcé trouve un moyen radical pour se venger de la brute criminelle qui le manipule et terrorise les commerçants de leur quartier défavorisé, en bord de mer.

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!