Öndög
1 7 4
4

Öndög

2019. Drame de Wang Quanan avec Dulamjav Enkhtaivan, Aorigeletu , Norovsambuu Batmunkh. La rencontre inattendue entre un jeune policier, chargé de guetter une scène de crime au beau milieu de la steppe mongole, et la bergère célibataire venue lui apporter à manger. Tableau mongol méditatif et patient. Partis pris esthétiques hypnotiques. Ensemble plutôt monotone, ponctué d'éclats d'humour. Interprétation minimaliste.


Genre : Drame
Durée : 100 min.
Réalisation : Wang Quanan
Scénario :
Photographie : Aymerick Pilarski
Montage : Yang Wenjian

Au beau milieu de la steppe mongole, le cadavre nu d'une femme est découvert. Afin d'empêcher les loups de le dévorer, les policiers laissent sur place un guetteur de 17 ans et demandent à la bergère célibataire vivant tout près de venir lui apporter à manger.

L’avis de Mediafilm

On peut difficilement imaginer opus plus méditatif et patient que ce tableau mongol. Les panoramiques grand angle de la steppe, dans la première partie, ainsi que les dialogues hors champ, ne sont que quelques-uns des partis pris esthétiques visant à hypnotiser le spectateur. Des éclats d'humour subtil viennent briser ici et là la monotonie de l'ensemble.

Commentaires

L'infolettre de Mediafilm

Pour être tenus informés des sorties de films, toutes plateformes confondues, rien de mieux que l'info-lettre de Mediafilm. Abonnez-vous. C'est gratuit!

Vous avez besoin de IE 8+ pour visualiser cette page!